gouailleur

gouailleur, euse [ gwajɶr, øz ] adj.
• 1755; de gouailler
Qui gouaille, qui aime à railler. goguenard, moqueur, narquois, railleur. Sourire gouailleur. « un ton d'assurance un peu gouailleur » (A. Gide).

gouailleur, gouailleuse adjectif et nom Qui gouaille, dénote un esprit railleur ; narquois : Une verve gouailleuse.gouailleur, gouailleuse (synonymes) adjectif et nom Qui gouaille, dénote un esprit railleur ; narquois
Synonymes :

gouailleur, euse
adj. Qui manifeste de la gouaille. Une voix gouailleuse.

⇒GOUAILLEUR, -EUSE, adj. et subst.
Familier
I. — Adj. [En parlant d'une pers., d'une attitude, etc.] Moqueur (avec quelque chose d'un peu vulgaire). Accent, air, sourire, ton gouailleur; allure, voix gouailleuse. Cet esprit gouailleur, sceptique et gobeur qu'on appelle l'esprit de Paris (MAUPASS., Bel Ami, 1885, p. 173). Amusante bonne femme, Mme Lallemand (...). Avec cela, gouailleuse, blagueuse, argotique, un peu voyou (LÉAUTAUD, Journal littér., 1908, p. 211) :
1. Il restait les bras croisés en face des maisons en construction, avec des ricanements, des hochements de tête; et il blaguait les ouvriers qui trimaient, il allongeait sa jambe, pour leur montrer où ça menait de s'esquinter le tempérament. Ces stations gouailleuses devant la besogne des autres satisfaisaient sa rancune contre le travail.
ZOLA, Assommoir, 1877, p. 489.
II. — Subst. Celui, celle qui gouaille :
2. Ce n'est pas avec de l'esprit, fût-il le plus plaisant du monde, qu'on peut persuader ici, que des sots. La plaisanterie bientôt se retourne contre le moqueur et le chrétien se fait gloire de ces flèches inoffensives qui ne l'atteignent jamais au cœur. Le gouailleur qui n'hésite pas à recourir à de telles armes se montre incapable de comprendre vraiment l'Évangile.
GIDE, Journal, 1929, p. 917.
Prononc. et Orth. : [] (demi-longueur de la voyelle de syll. non finale ds PASSY 1914) ou []; fém. [-ø:z]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. A. Subst. 1755 gouayeuse (VADÉ, Jérôme, p. 31 cité par G. Esnault ds Fr. mod. t. 16, p. 298). B. Adj. 1843 geste gouailleur (SUE, Myst. Paris, t. 8, p. 202). Dér. de gouailler; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. : 145.
DÉR. Gouailleusement, adv. D'une manière gouailleuse. Sourire gouailleusement. Zacharie haussait gouailleusement les épaules (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1177). []. 1re attest. 1881 (A. DAUDET, Roumestan, p. 108); de gouailleur, suff. -ment2.
BBG. — QUEM. DDL t. 5 (s.v. gouailleusement).

gouailleur, euse [gwɑjœʀ, øz] adj.
ÉTYM. 1755, gouayeuse, n. f., Vadé; de gouailler.
Qui gouaille, qui aime à railler. Facétieux, moqueur, railleur. || Être un peu gouailleur (→ Crâner, cit. 2).Par ext. || Sourire gouailleur. || Ton gouailleur.Moqueur avec une nuance de vulgarité. || Intonations gouailleuses (→ Élever, cit. 75).
1 (…) devant à l'habitude de traiter les affaires une certaine facilité de parole, (il) passait pour être gouailleur, et disait tout bonnement les choses avec plus d'esprit que n'en mettaient les indigènes dans leurs conversations.
Balzac, le Député d'Arcis, Pl., t. VII, p. 652.
2 (…) Mme de Marelle, pleine de cet esprit gouailleur, sceptique et gobeur qu'on appelle l'esprit de Paris (…)
Maupassant, Bel-Ami, I, VIII.
3 (…) il avait rapporté un ton d'assurance un peu gouailleur qui cachait une grande retenue naturelle (…)
Gide, Si le grain ne meurt, II, I.
4 Oui, c'était bien Antoine, son élocution tranchante et satisfaite, un peu gouailleuse aux finales (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 165.
N. (Vieilli).> Personne qui aime à gouailler. Moqueur.
DÉR. Gouailleusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gouailleur — gouailleur, euse (gou â lleur, lleû z , ll mouillées) s. m. et f. Terme populaire. Celui, celle qui gouaille …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GOUAILLEUR, EUSE — n. Celui, celle qui se plaît à gouailler. Il est populaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gouailleuse — ● gouailleur, gouailleuse adjectif et nom Qui gouaille, dénote un esprit railleur ; narquois : Une verve gouailleuse. ● gouailleur, gouailleuse (synonymes) adjectif et nom Qui gouaille, dénote un esprit railleur ; narquois Synonymes : goguenard… …   Encyclopédie Universelle

  • moqueur — moqueur, euse [ mɔkɶr, øz ] adj. et n. • v. 1180; de moquer 1 ♦ Qui a l habitude de se moquer, qui est enclin à la moquerie. ⇒ blagueur, 1. caustique, facétieux, frondeur, goguenard , gouailleur, persifleur, pince sans rire. « La vraie femme est… …   Encyclopédie Universelle

  • gavroche — [ gavrɔʃ ] n. m. et adj. • 1866; nom d un personnage des « Misérables », de Hugo (1862) ♦ Gamin de Paris, frondeur et gouailleur. ⇒ poulbot, titi. Adj. « un côté gavroche, un côté blagueur » (Goncourt). ● gavroche nom masculin (de Gavroche, nom… …   Encyclopédie Universelle

  • railleur — railleur, euse [ rajɶr, øz ] n. et adj. • 1464; railleresse 1410; de railler 1 ♦ Personne qui raille, aime à se moquer. ⇒ ironiste. « Les railleurs s égayaient là dessus à nos dépens » (Lesage). 2 ♦ Adj. Qui raille, exprime la moquerie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • titi — [ titi ] n. m. • 1830; mot pop. de formation enfantine ♦ Gamin déluré et malicieux. ⇒ gavroche. Un titi parisien. « cette drôlerie qui tient lieu d esprit aux titis mâles et femelles éclos sur le pavé de Paris » (Maupassant ). ● titi nom masculin …   Encyclopédie Universelle

  • RETRAITE — Si le vieillissement individuel est un processus inhérent à la nature des êtres vivants et affecte même de nombreuses matières inanimées, le vieillissement des populations humaines est un phénomène du XXe siècle qui a pour corollaire l’extension… …   Encyclopédie Universelle

  • bêchage — [ bɛʃaʒ ] n. m. • 1611, repris 1878; de bêcher ♦ Action de bêcher (1.). Bêchage d un massif. ● bêchage nom masculin Action de bêcher. bêchage n. m. Action de bêcher, de cultiver à la bêche. I. ⇒BÊCHAGE1, subst. masc. [Correspond à bêcher 1]… …   Encyclopédie Universelle

  • blagueur — blagueur, euse [ blagɶr, øz ] n. et adj. • 1808; de blague ♦ Fam. Qui a l habitude de dire des blagues. ⇒ farceur, menteur, plaisantin. Il est très blagueur. ⊗ CONTR. Sérieux. ● blagueur, blagueuse adjectif et nom Familier. Qui aime plaisanter,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.